Share This:

Une question sur ce modèle ? Venez sur le FORUM

Beelink GT1 : C’est l’affaire du siècle

Je serais la Beelink GT1, je serais flatté par le nombre d’internautes qui convoitent ce modèle. En effet, dans un marché en renouveau constant, la Beelink GT1 est un outsider de choix ! Les raisons ne manquent pas pour qualifier ce modèle « d’affaire du siècle » ! Ce boitier TV sous Android a pris le meilleur de ses concurrents pour en faire ce qui se fait de mieux à l’heure actuelle sur le marché des box Android Chinoises.

Déballage

Test Beelink GT1 - 01

À l’évidence, en payant mon exemplaire 58,99 € sur Amazon, je ne m’attendais pas à un packaging soigné. En effet, les box Android avec SoC Amlogic S912 et 2 Go de RAM tournent plutôt autour des 70-80 € (voire même bien plus concernant la Bqeel TX8). Et quelle ne fut pas ma surprise de trouver la Beelink GT1 soigneusement emballée dans un coffret inspiré des plus beaux smartphones avec inserts en mousse, plusieurs petites boites façon poupées russes et notice spécifique à ce modèle.

Clairement, moi qui pensait me trouver face au pire des produits en Amlogic S912 à cause d’un prix franchement bas, j’ai vite changé d’avis.

Test Beelink GT1 - 02

Le coffret contient l’essentiel mais je suis heureux de voir qu’il ne ressemble pas aux coffrets que j’ai l’habitude de tester, tout y est différemment présenté. On trouve donc :

  • La Beelink GT1
  • Un câble HDMI
  • Une notice (en anglais) qui explique les branchements
  • Un bloc d’alimentation très compact en prise française
  • Une télécommande IR

Test Beelink GT1 - 03

Caractéristiques de la Beelink GT1

On prend les caractéristiques de la Bqeel K12 ou de la EgoIggo S12 et on fait un copié-collé… Sauf que ces deux modèles sont facturés 10-20 € plus cher…

Box Android Beelink GT1
Prix de lancement58,99 €
Voir l'offre

Interface

OSAndroid
Version6.0 (Marshmallow)
Kodi16.1

SoC

CPUAmlogic S912 8 cœurs, 64 bits, Cortex-A53, max 2GHz
RAM2 Go DDR3
GPUMali T820MP3 5 cœurs jusqu'à 750MHz
ROM16 Go eMMC
10,08 Go libres
Mémoire extensibleMicro-SD (jusque 2 To)

Réseau

Wifib/g/n/ac
Double bandes 2,4 et 5 GHz
LAN1 Gbits/s
Bluetooth4.0

Ports

USB2 USB 2.0 Host
Sortie optiqueoui
Sortie AVnon

Décodage vidéo

Résolution maximale4K à 60 images/s
h264, h265, MKV, AVI, MPEG2, MP4, ...

Comme vous pouvez le voir dans ce tableau, la Beelink GT1 n’a pas à rougir de sa fiche technique. Laquelle est tout simplement un condensé de ce qui se fait de mieux à l’heure actuelle en terme de composants. En achetant une Beelink GT1, vous faites un excellent choix puisque vous serez alors équipé de l’un des meilleurs processeurs du moment (celui de la nVidia Shield est bien plus puissant mais cette box Android est vendue la bagatelle de 299 € TTC !). La RAM de 2 Go est largement suffisante pour une utilisation même intensive et le GPU, un Mali T820MP3 assure côté vidéo et 3D.

Je reprocherais juste les deux seuls ports USB qui me paraissent un peu juste… Les 3 ports de la Bqeel TX8 sont déjà plus confortables et je ne parle même pas des 4 ports USB 2.0 de la Zenoplige Zen Box Z2 !

Design et finitions de la Beelink GT

Sur les photos du fabricant, on pourrait croire qu’il s’agit d’un clone des Bqeel K12 ou EgoIggo S12. Ce n’est pas tout à fait faux. Ces 3 boitiers abordent un design assez semblable : Sur le dessus, une surface ultra brillante est imprimée de motifs propres à chaque marque. Sur les pourtours un plastique gris imite très bien l’aluminium. Enfin, chaque connecteur est entouré d’un liseret blanc avec la signification écrite dessous.

Test Beelink GT1 - 12 Test Beelink GT1 - 13 Test Beelink GT1 - 11

Mais là où la Beelink GT1 fait fort, c’est qu’elle est bien plus petite (96 x 96 x 16 mm) ! Et comme le poids est le même (192 grammes), elle parait du coup un poil plus qualitative. Cette sensation d’avoir un produit solide et bien équipé est bien présente quand on tient dans les mains une K12/S12 d’un côté et la Beelink GT1 de l’autre. La Beelink paraît plus « remplie ».

Test Beelink GT1 - 08

Comme dit plus haut, la face supérieure est ultra brillante. Le motif en trame d’imprimerie est plutôt joli. La couleur gris sombre rappelle un peu la fibre de carbone. C’est très high-tech mais loin d’être morose.

Test Beelink GT1 - 09

Les tranches sont parcourues d’un plastique imitant l’alu brossé à la perfection. Il faut toucher pour s’apercevoir de la supercherie. La tranche latérale gauche ne contient aucun connecteur. En revanche, à l’opposé, on trouve un port USB 2.0 et un slot pour Micro-SDXC.

Test Beelink GT1 - 05

À l’arrière, la disposition des ports est la même que sur la Bqeel K12 / EgoIggo S12, en plus serré car, encore une fois, la Beelink GT1 est bien plus compacte.

Test Beelink GT1 - 10

Le dessous est flanqué de 4 patins antidérapants qui surélèvent légèrement le boitier. On trouve également un bouton Reset (en haut à gauche) sous la forme d’un petit orifice accessible via un trombone.

Test Beelink GT1 - 04

La télécommande, comme bien -trop- souvent dans ce genre de produit, ne fait pas rêver. Je la trouve moins jolie que celle-ci qui équipe la Bqeel K12.

À priori, il semblerait que la télécommande fournie diffère en fonction des vendeurs. Par-exemple, sur ce blog, la télécommande qu’à reçu le testeur est différente (plus jolie à mon goût).

Je vais encore me répéter mais avec ce genre de boitier TV, le meilleur moyen d’en prendre le pilotage est d’investir dans un clavier sans fil avec Touchpad. Je viens de tester le Rii Mini I28 One et, l’utilisant au quotidien, je le trouve génial.

Si vous aviez lu le test de la Bqeel K12 ou de la EgoIggo S12, vous ne serez pas dérouté par le look de cette Beelink GT1 qui fait jeu égal sur le plan du design. Reste que cette dernière est bien plus compacte. Du coup, la sensation de qualité est supérieure car la Beelink GT1 sonne moins creux.

Interface & utilisation

Test Beelink GT1 - 14Beelink GT1, écran LCD 55 pouces, clavier Rii Mini i28, manette GameSir G4s :
Un quatuor gagnant !

Cette Beelink GT1 ne s’utilise pas différemment de toutes les autres box Android que j’ai testées. Banchée à une TV HD ou UHD via le câble HDMI (fourni), avec la télécommande fournie, on navigue tranquillement dans le Launcher maison à l’aide des touches directionnelles et de la touche OK. Cette utilisation pour le moins basique ne reflète pas le potentiel exceptionnel que dissimule ce genre de mini-machine.

Test Beelink GT1 - screenshot - 01

Test Beelink GT1 - screenshot - 02

C’est Android 6.0 (Marshmallow) qui est installé sur cette Beelink GT1. Ce n’est pas la version la plus récente de l’OS de Google mais c’est suffisant pour permettre l’installation de toutes les applications du Play Store ! Pour celles marquées comme « non compatibles », il suffit de se procurer l’APK par un moyen détourné et l’installation se passe sans encombre.

Infinies, c’est ce qui caractérise les possibilités offertes par la Beelink GT1 une fois raccordée à votre TV. Streaming local ou web, de musiques ou de vidéos, accès au catalogue VOD de Netflix et de tous les autres services concurrents, serveur ou client DLNA, Serveur AirPlay (comme une Apple TV), lecteur de vidéos, visionneuse de photos, surf web, Email, Youtube, … La liste est longue.

Le Launcher préinstallé est le même que celui qui équipe les autres box Android que j’ai testées. Même si le look semble un peu moins clinquant, un peu plus sobre, il n’en reste pas moins que ce Launcher « bride » quelque peu les possibilités de personnalisation de l’écran d’accueil. L’installation d’un Launcher alternatif (et gratuit) comme Apex comble cette lacune mais dans ce cas, clavier sans fil obligatoire !

Test Beelink GT1 - screenshot - 03

Toujours à propos de ce Launcher préinstallé, sachez qu’il n’est pas traduit en français. Même en modifiant la langue d’Android dans les paramètres > Langues et saisie > Langue du système, l’écran d’accueil reste en anglais.

Test Beelink GT1 - screenshot - 05

Lorsque j’ai tenté une recherche depuis le menu dédié, j’ai été surpris de voir qu’il y avait bien une mise à jour disponible. Je vais peut-être paraître mauvaise langue mais il y a fort à parier pour que cela soit la seule mise à jour disponible pour toute la durée de vie de ce produit mais j’espère le contraire. En effet, il est bien plus couteux pour les fabricants de suivre leur vieux produits et de sortir des mises à jour pour ceux-ci que de sortir, tout simplement, de nouveaux produits… Marketing quand tu nous tient.

Test Beelink GT1 - screenshot - 04

Performances et Benchmarks

Sans surprise, la Beelink GT1 affiche un haut niveau de performance. Elle fait jeu égal avec toutes les box Android sous Amlogic S912. L’interface est ultra fluide, les installations/désinstallations d’application se font à la vitesse de l’éclair, le navigateur se lance en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Bref, l’utilisation de cette box est un régal au quotidien.

Voici quelques tests de Benchmarks pour vous donner une idée des -excellentes- performances de la Beelink GT1 :

Benchmarks Beelink GT1
AnTuTu 6.041 411 points
PCMark (Work 2.0)3 208 points
3DMark Ice Storm Unlimited10 232 points
3DMark Ice Storm Unlimited (Graphics)10 319 points
3DMark Ice Storm Unlimited (Physics)10 191 points

Jeux vidéo

Riptide GP Renegade, Asphalt Xtrem, Real Racing 3, Beach Buggy Racing, tous ces jeux en 3D qui demandent une grande quantité de stockage et de la puissance pour afficher des graphismes en 3D fluides et détaillés, tournent parfaitement sur la Beelink GT1. Moi qui joue habituellement avec une Bqeel TX8 que j’affectionne particulièrement pour sa puissance et son boitier en alu (qui dissipe bien la chaleur), je suis heureux de retrouver une expérience de jeu similaire sur la Beelink GT1. Certes, le boitier en plastique dissipe moins bien la chaleur mais finalement, cette box Android chauffe de façon modérée. Rien d’alarmant. Vous pouvez jouer plusieurs heures sans risque de baisse des performances lorsque le SoC doit refroidir !

Lecture de vidéos

Grâce à Kodi, il est possible de lire tous les formats de fichiers vidéos jusqu’en 4K à 30 images par secondes. Seuls les fichiers 4K à 60 images par secondes peuvent parfois saccader mais qui regarde des films ou vidéos de vacances dans une telle qualité ?

Que ce soit pour du vieux DiVX SD, pour du HDLight, pour du BDRip 720P ou 1080P (tous obtenus légalement à partir de RIP de ma collection personnelle) de plusieurs dizaines de Giga-octets, la Beelink GT1 affiche une image fluide et les incompatibilités sont inexistantes !

Même les fichiers M2TS d’une vieille caméra familiale HD passent sans souci.

Bref, si vous comptiez vous servir de la Beelink GT1 pour visionner films et vidéos de famille, c’est sans hésiter que je vous la recommande chaudement.

Par-ailleurs, sachez que le branchement d’un disque dur externe ne pose aucun souci, même lorsqu’il est formaté en NTFS.

Conclusion

Test Beelink GT1 - 07

note-big-3-4
Contenu du coffret de vente note-small-3-5-4
Look note-small-3-5-4
Connectique note-small-3-5-4
Performances 3D note-small-4-4
Performances vidéo note-small-3-5-4
 

Difficile de trouver à redire sur cette Beelink GT1. Quand on sait qu’elle est proposée 10 à 30 € moins chère que des modèles pas mieux équipés, on a du mal à lui trouver des défauts. Certes, la télécommande IR est moche et peu pratique, certes le boitier n’est qu’en plastique, mais pour le reste, c’est un sans-faute. Le SoC est puissant et répond parfaitement à n’importe quel usage. Il est très compliqué de mettre cette box en défaut même avec des jeux 3D exigeants. Je ne peux que vous la recommander sans hésiter ! :Acheter la Beelink GT

Où acheter la Beelink GT1 pas cher ?

La Beelink GT1 est disponible sur la plupart des sites de vente de produits High-Tech. Pour ma part, j’ai acheté la mienne sur Amazon via le vendeur AZW pour la modique somme de 58,99 €, expédié par Amazon (gage de fiabilité du SAV). Sachez qu’elle est également disponible sur Gearbest, site également attractif niveau prix et service !

Summary
product image
Author Rating
1star1star1star1star1star
Aggregate Rating
5 based on 1 votes
Brand Name
Beelink
Product Name
GT1
Price
EUR 59.99
Product Availability
Available in Stock

Share This:

Une question sur ce modèle ? Venez sur le FORUM
  • Pingback: Test Trongle Seguro S3 : 4K, Bluetooth 4 et Wifi dual band pour 50 €()

  • JPh Maxx

    Bonjour et merci pour ce test détaillé ! 3 petites questions… Est-ce qu’on peut ou pourra upgrader sur des prochaines versions d’Android (7 ?). Est-ce qu’on peut utiliser un ipad ou un iphone en Airplay sur ce boitier ? Et enfin comment se fait l’installation des jeux, c’est comme sur un téléphone android ? (avec le google play store ?)

    • Bonsoir et merci !
      Non, aucune box n’a jamais reçu de mise à jour d’Android… Un ou deux patchs par-ci par-là mais sans plus…
      Pour la fonction AirPlay, elle est bien souvent disponible sur les box Android via une application dédiée. Si l’application n’est pas installée, elle est disponible sur le Play Store (l’inverse, un smartphone Android sur une AppleTV n’est pas possible !).
      Pour installer des jeux, des appli, surfer, le mieux est d’investir dans un clavier/touchpad sans fil comme le Rii Mini i28 testé sur ce site.

      • skyrail02

        L’appli cetusplay est une bonne solution.
        Sinon, clavier souris usb, un peu encombrant, mais ça marche aussi.
        Le mirroring miracast est assez capricieux. Et avec cetusplay, on perd parfois la connexion du smartphone (en wifi) au boitier branché en ethernet.

  • Pingback: Test de la box Android M8S+ : S812, 2Go de RAM et compatible 4K()

  • GF TR

    Pour compléter vous pouvez également consulter ce test: https://www.franceiptv.fr/beelink-gt1-ultimate-avis-test/